L'escitalopram a les mêmes indications et les mêmes effets thérapeutiques et indésirables que le citalopram, auquel il succède. Il est impérativement conseillé de ne jamais arrêter le traitement d'un coup, mais de diminuer progressivement la dose sur une durée de plusieurs semaines, avec un suivi par le médecin et si possible un appui psychologique de l'entourage. Cela peut prendre 1 à 2 semaines ou plus longtemps avant que vous ne ressentiez les effets de ce médicament. L'escitalopram est utilisé dans le traitement de la dépression et de l'anxiété. Une autre interaction médicamenteuse, moins courante mais dangereuse, est possible avec le dextrométhorphane. L'escitalopram, commercialisé dans divers pays sous les noms de Lexapro, Cipralex, Sipralexa et Seroplex, est un antidépresseur inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine. L'escitalopram agit en bloquant les transporteurs de sérotonine (SERT) qui recapturent celle-ci, l'augmentant ainsi dans la fente synaptique et permettant le passage de l'information entre les neurones. Si vous oubliez de prendre une dose, prenez-la le plus tôt possible.